les faits que vous devez savoir sur le Botox

botox-chirurgie-esthetique

 

1/ Le Botox fonctionne ainsi

Les molécules s’attachent aux terminaisons nerveuses des muscles pour bloquer l’impulsion des nerfs qui font contracter le muscle explique le Docteur. Lorsque les muscles bougent, ils tirent sur la peau, ce qui provoque l’apparition de rides. Les endroits les plus courants où le Botox est injecté sont les rides du front, le front et le contour des yeux. Certains l’administrent aussi au bas du visage pour adoucir les rides.

2/ Le Botox n’est pas un produit de comblement

Contrairement au Botox, les produits de remplissage sont des gels et non des toxines, explique le Dr. Ils sont injectés sous la peau, et non dans le muscle. Le produit de remplissage le plus courant est l’acide hyaluronique (qui est naturellement présent dans l’organisme). En remplaçant le volume perdu, il agit comme un agent de remplissage temporaire. Vous pouvez avoir des produits de comblement aux endroits qui perdent du volume avec l’âge, comme les lèvres et les joues. Ces deux types de produits s’attaquent aux rides, mais de manière différente.

3/ Faites des recherches sur votre praticien

Le Docteur souligne l’importance de rechercher un praticien qualifié et enregistré auprès d’un organisme médical – donc un médecin, une infirmière ou un dentiste. S’il ne vous propose pas de le faire, demandez à la personne que vous envisagez de consulter quels sont ses titres de compétences. Un professionnel non médical qui a suivi un cours de courte durée sur l’injection ? Prenez garde.

Le Docteur vous conseille de consulter un praticien solide avant tout traitement, afin de vous assurer que vous comprenez l’effet que vous recherchez et les risques éventuels. Tout doit se dérouler dans un cadre clinique – et non dans l’arrière-boutique d’un salon. Il devrait également vous offrir la possibilité d’un rendez-vous de suivi, deux à trois semaines après le traitement.

Les injections de toxine botulique, également appelée Botox, sont aujourd’hui le traitement cosmétique non chirurgical le plus populaire. Elles bloquent les contractions musculaires à l’origine des rides, stoppant ainsi les rides à leur source. Cependant, il faut connaître tous les détails de l’intervention avant de la pratiquer. En voici quelques-unes qui devraient vous aider.

4/ Le Botox est efficace pour réduire les rides

Les injections de Botox diminuent les rides et les ridules du visage en deux semaines. Deux grandes études ont conclu que les injections de Botox améliorent l’apparence des lignes de soucis, ou sillons des sourcils. L’effet maximal a été observé 30 jours après l’injection, lorsque 80 % des patients ont montré des sillons légers ou inexistants en essayant de faire un visage triste. Des études ont également montré que le Botox est efficace sur les pattes d’oie, les rides du menton et les lignes du cou. Les résultats durent généralement moins de quatre mois, après quoi les patients ont besoin de nouvelles injections. L’effet est toutefois cumulatif dans le temps ; les personnes qui reçoivent des injections régulières peuvent obtenir des résultats plus durables. Les effets secondaires les plus courants sont les maux de tête et l’impression temporaire d’avoir passé une nuit blanche (due à l’affaissement des paupières supérieures). Ces deux types d’effets tendent à diminuer avec des traitements répétés.

Voici des sites de chirurgien esthétique spécialisé en injection de botox qui pourrait vous intéresser : https://www.doctissimo.fr , https://www.marieclaire.fr  , https://dermomedicalcenter.com  , https://www.santemagazine.fr/  et https://www.crpce.com/ .

5/ L’utilisation conjointe de Botox et de collagène donne de meilleurs résultats

La plupart des dermatologues et des chirurgiens plastiques utilisent soit le Botox soit le collagène pour traiter les rides et les ridules profondes, mais il serait peut-être préférable d’utiliser les deux, selon des études récentes. Une étude portant sur 65 patients a montré que les personnes qui recevaient une thérapie combinée présentaient une amélioration nettement plus importante des rides d’expression sur le front que celles qui recevaient soit du Botox soit du collagène seul. De plus, trois mois après l’injection, les patients ayant reçu la combinaison ont maintenu une meilleure amélioration que les autres.

6/ Certaines personnes développent une immunité au Botox

C’est très, très rare. Mais des traitements répétés avec le Botox peuvent amener le corps à produire des anticorps, des protéines qui marquent les corps étrangers comme le Botox, comme des méchants à neutraliser. Cela réduit l’efficacité des traitements ultérieurs, non seulement pour les rides et les sourcils, mais aussi pour d’autres utilisations non cosmétiques du Botox, comme le traitement des aisselles abondamment transpirantes. Plus les injections sont fréquentes et plus la dose est élevée, plus il est probable que votre corps développe des anticorps.

Le fait que le Botox fonctionne si bien est la raison pour laquelle il est devenu si populaire, mais assurez-vous qu’il vous convient avant de le faire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s